RESPONSABILITÉ CITOYENNE

SOCIAL
ADRESSE 405, rue Saint-Catherine Est Local J-1190 Montréal, Québec
CONTACT Courriel : afelc@uqam.ca Courriel pour le témoignage : sansouicestnonafelc@gmail.com Fax : 514-987-8516
AFELC-UQAM

1
Ce que nous pouvons faire L’AFELC-UQAM,    avec    l’ensemble    de    ses    membres,    vont chercher    des    solutions    les    plus    adéquates    et    les    plus humaines que possible. Si   votre   message   nous   indique   que   la   vie   des   personnes, la    vôtre    comme    celle    des    autres,    peuvent    être    en danger ,   l’AFELC   n’aura   pas   d’autre   choix   que   d’en   avertir l’UQAM    et    peut-être    la    Service    de    police    de    la    ville    de Montréal. L’AFELC-UQAM   ne   donnera   aucune   identification ,   à   moins qu’un mandat de la Cour nous y oblige. L’AFELC-UQAM   ne   portera   aucun   jugement   sur   tous   les témoignages   et   les   prendra   tel   quel.   Il   n’est   pas   sous   notre responsabilité d’évaluer ces témoignages. Les   témoignages   ne   seront   lus   que   par   la   permanence   et   il les   remettra   à   la   responsable   à   la   coordination   sous   forme de   rapport.   Les   témoignages   peuvent   être   modifiés,   si   ces derniers    permettent    l’identification    de    la    personne    qui témoigne,   de   la   présumé   personne   qui   agresse,   ainsi   que les      lieux.      Ces      informations      seront      protégées      et sauvegardées.      Pour      fin      d’enquête ,      si      nécessaire, l’Ombudswoman,   le   Bureau   d'intervention   et   de   prévention en   matière   de   harcèlement,   Service   de   la   prévention   et   de la   sécurité   et   la   Faculté   seront   informés   à   moins   que   ces services soient concernées. La     répétition     de     témoignages     similaires     impliquant toujours    un    même    lieu    ou    une    même    personne    sera automatiquement    et    de    façon    prioritaire    signalé    à l’ensemble    de    l’exécutif.    En    plus    de    pouvoir    déposer    un signalement   à   l’Ombudswoman,   au   Bureau   d'intervention et   de   prévention   en   matière   de   harcèlement,   au   Service   de la   prévention   et   de   la   sécurité   et   la   Faculté,   elle   pourra rencontrer       l’association       concernée.       Les       personnes concernées   pourront   demander   l’assistance   d’un   témoin   de leur choix. L’AFELC-UQAM     accompagnera     les     témoins     dans     son cheminement sans agir et prendre position pour elle. L’AFELC-UQAM   met   en   place   des   solutions   pour   faire   de   son association un espace sécuritaire (safe space)
Ce que nous ne pouvons pas faire L’AFELC-UQAM   n’est   pas    une   Cour   de   Justice,   un   lieu   pour ostraciser   les   personnes   ou   un   tribunal   populaire.   L’AFELC cherche     des     solutions     pour     rendre     notre     espace     plus sécuritaire. L’AFELC-UQAM   ne   peut   pas    intervenir   quand   cela   se   passe dans    une    autre    association    facultaire,    mais    pourra    les informer. L’AFELC-UQAM   ne   peut   pas    garder   le   silence   si   la   vie   des personnes est en jeu.
AFELC-UQAM

BIENVENUE

Nous avons besoin de vous Ensemble dénonçons la violence sexuelle Ton témoignage va faire la différence #nousaussi Nous aimerions le lire pour agir. Si tu désires avoir une réponse de notre part, utilises une adresse d’une boîte de courriel reconnue Si tu désires ne recevoir aucune réponse de notre part, crée toi une fausse adresse avec le site suivant : http://www.yopmail.com/

RESSOURCES

2 3
ou copier cette adresse de courriel sansouicestnonafelc@gmail.com

Avant d’envoyer mon témoignage,

je dois savoir…

ADRESSE
  CONTACT Courriel :    afelc@uqam.ca Courriel pour le    témoignage : sansouicestnonafelc@gmail.com  Fax : 514-987-8516
SOCIAL
Ce que nous pouvons faire L’AFELC-UQAM,     avec     l’ensemble     de     ses membres,   vont   chercher   des   solutions   les plus   adéquates   et   les   plus   humaines   que possible. Si   votre   message   nous   indique   que   la   vie des   personnes,   la   vôtre   comme   celle   des autres,   peuvent   être   en   danger ,   l’AFELC n’aura    pas    d’autre    choix    que    d’en    avertir l’UQAM   et   peut-être   la   Service   de   police   de la ville de Montréal. L’AFELC-UQAM        ne        donnera        aucune identification ,   à   moins   qu’un   mandat   de   la Cour nous y oblige. L’AFELC-UQAM         ne         portera         aucun jugement   sur   tous   les   témoignages   et   les prendra    tel    quel.    Il    n’est    pas    sous    notre responsabilité d’évaluer ces témoignages. Les   témoignages   ne   seront   lus   que   par   la permanence      et      il      les      remettra      à      la responsable   à   la   coordination   sous   forme de   rapport.   Les   témoignages   peuvent   être modifiés,      si      ces      derniers      permettent l’identification       de       la       personne       qui témoigne,    de    la    présumé    personne    qui agresse,       ainsi       que       les       lieux.       Ces informations       seront       protégées       et sauvegardées.     Pour     fin     d’enquête ,     si nécessaire,     l’Ombudswoman,     le     Bureau d'intervention   et   de   prévention   en   matière de   harcèlement,   Service   de   la   prévention   et de   la   sécurité   et   la   Faculté   seront   informés à       moins       que       ces       services       soient concernées. La   répétition   de   témoignages   similaires impliquant   toujours   un   même   lieu   ou   une même    personne    sera    automatiquement et      de      façon      prioritaire      signalé      à l’ensemble   de   l’exécutif.   En   plus   de   pouvoir déposer             un             signalement             à l’Ombudswoman,   au   Bureau   d'intervention et       de       prévention       en       matière       de harcèlement,   au   Service   de   la   prévention   et de    la    sécurité    et    la    Faculté,    elle    pourra rencontrer     l’association     concernée.     Les personnes   concernées   pourront   demander l’assistance d’un témoin de leur choix. L’AFELC-UQAM    accompagnera    les    témoins dans     son     cheminement     sans     agir     et prendre position pour elle. L’AFELC-UQAM   met   en   place   des   solutions pour    faire    de    son    association    un    espace sécuritaire (safe space)
Ce que nous ne pouvons pas faire L’AFELC-UQAM     n’est     pas      une     Cour     de Justice,      un      lieu      pour      ostraciser      les personnes   ou   un   tribunal   populaire.   L’AFELC cherche    des    solutions    pour    rendre    notre espace plus sécuritaire. L’AFELC-UQAM     ne     peut     pas      intervenir quand     cela     se     passe     dans     une     autre association     facultaire,     mais     pourra     les informer. L’AFELC-UQAM     ne     peut     pas      garder     le silence si la vie des personnes est en jeu.
AFELC- UQAM

BIENVENUE

Nous avons besoin de vous Ensemble dénonçons la violence sexuelle Ton témoignage va faire la différence #nousaussi Nous aimerions le lire pour agir. Si tu désires avoir une réponse de notre part, utilises une adresse d’une boîte de courriel reconnue Si tu désires ne recevoir aucune réponse de notre part, crée toi une fausse adresse avec le site suivant : http://www.yopmail.com/
1
3
2

RESPONSABILITÉ

CITOYENNE

RESSOURCES

  405, rue Saint-   Catherine Est   Local J-1190   Montréal, Québec